Gong Li est là pour donner toute la lumière à l’histoire par son immense talent. Les meilleurs films de tous les temps. Dès sa première oeuvre, Le Sorgho rouge , Zhang Yimou gagne l’Ours d’or au Festival de Berlin de ce qui lui donne aussitôt un rayonnement international. Activité sur ce film. Oui, les intentions sont bonnes: Pour son deuxième film après le remarqué Shorgo rouge , Ymou Zhang nous emmène dans la Chine des années où les clans familiaux très soucieux de leur pérennité mettent en coupe réglée les relations conjugales. Il se retrouve à la merci de sa femme et de son amant qui, pour se venger, vont préférer le garder en vie, enfermé dans un tonneau, pour qu’il assiste, impuissant mais méprisant, à leur bonheur étalé sans pudeur devant ses yeux.

Nom: ju dou
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 7.62 MBytes

Il se retrouve à la merci de sa femme et de son amant qui, pour se venger, vont préférer le garder en vie, enfermé dans un tonneau, pour qu’il assiste, impuissant mais méprisant, à leur bonheur étalé sans pudeur devant ses yeux. Au fur et à mesure que le scénario se dévoile, on sent le destin, comme une forme de menace et de piège implacable, qui va se refermer sur ces deux amoureux fous qui sont obligés de se cacher des années durant, pour ne pas être condamnés à mort par la société dans laquelle ils vivent. Ce film est aussi celui qui marque la construction commune de deux carrières: Gong Li y incarne l’oppression de la femme dans la société chinoise du début du 20e siècle, épouse attitrée comprendre achetée, dans le cas présent d’un mari violent et obsédé par une paternité qui semble inaccessible. Trier par Critiques les plus récentes Critiques les plus utiles Par les membres ayant fait le plus de critiques Par les membres ayant le plus d’abonnés. La couleur chez Zhang Yimou, en se basant sur une expérience limitée de sa filmographie, a toujours eu une grande importance.

Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 2 critiques. La jeune épouse, prénommée Ju Dou, fait vite comprendre à son mari qu’elle n’entend pas se prêter jh jeux sexuels et violents dont il raffole. Zhang Yimou mélange avec talent la noirceur des situations et les splendides couleurs des tissus.

  TÉLÉCHARGER JEUX NARUTO PC GRATUIT CLUBIC GRATUIT

Ju Dou – Film () – SensCritique

Le cadre de la teinturerie ancienne des années 20 en Chine et en cela magnifique avec ses machines en boisses longs panneaux de tissus et ses bacs de coloration.

Si le film s’embarrasse encore Seulement une année sépare leurs sorties respectives mais sur le papier, les correspondances sont si nombreuses qu’on pourrait presque les confondre: Un vieux teinturier a épousé une femme beaucoup plus jeune que lui dans l’espoir qu’elle lui donne le fils qui permettra à sa lignée de se perpétuer.

Seulement une année sépare leurs sorties respectives mais sur le papier, les correspondances sont si nombreuses qu’on pourrait presque les confondre: Les deux films partagent en effet une trame presque identique une jeune femme oppressée par son mari, captive de sa prison conjugalese développent tous deux en huis-clos et sont évidemment l’écrin où se déploie Gong Li. Dès sa première oeuvre, Le Sorgho rougeZhang Yimou gagne l’Ours d’or au Festival de Berlin de ce qui lui donne aussitôt un rayonnement international.

Un grand film d’un réalisateur déjà en pleine maîtrise de son art dès son deuxième opus. Gong Li est uu pour donner toute la lumière à l’histoire par son immense talent.

ju dou

La puissance des pigments Avis sur Ju Dou. C’est surtout la figure du mari de Gong Li le personnage éponymeYang Jinshan, centrale dans l’organisation du mal qui règne dans la maison, qui peine à convaincre dans ses différents états, de mari violent, verbalement puis physiquement, à mari impotent. Film réalisé par Zhang Yimou Film dramatique chinois Film chinois sorti en Film sur la famille Film se déroulant en Chine Film se déroulant dans les années Film en mandarin.

Derniers Avis sur Ju Dou

Lire l’avis à propos de Ju Dou La passion interdite Un très beau film, qui raconte une histoire simple mais qui est à la fois puissante et tragique. Lire l’avis à propos de Ju Dou Critique de Ju Dou par Tinou Moins ku mais plus intimiste que son précédent long-métrage « Le sorgho rouge »Zhang Yimou signe une très belle romance dramatique shakespearienne d’une beauté formelle à couper le souffle.

ju dou

Un très beau film, qui raconte une histoire simple mais qui est à la fois puissante et tragique. En cas de réutilisation diu textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence. Et vous, avez-vous apprécié la critique? La dernière modification de cette page a été faite le 25 octobre à Ce sera ensuite Epouses et Concubines en Lion d’argent au Festival de Veniseoù il exprime par ailleurs un grand raffinement formel dans la composition du cadre.

  TÉLÉCHARGER MUSIQUE NOUVEAUTÉ JOHN YALLEY

Critique de Ju Dou par Broyax Il n’y a pas de raison de regarder un film pareil si ce n’est éventuellement la curiosité de voir la fin Les acteurs sont excellents, même si par moments, c’est un peu trop surjoué à mon goût, mais c’est souvent comme ça dans les films asiatiques.

Au fur et à mesure que le scénario se dévoile, on sent le destin, comme une forme de menace et de piège implacable, qui va se refermer sur ces deux amoureux fous qui sont obligés de se cacher des années durant, pour ne pas être condamnés à mort par la société dans laquelle ils vivent.

La puissance des pigments

Le coup de grâce nous est porté par Zhang quand le fils chéri qui a grandi, mutique et menaçant condamne à son tour la relation coupable de ses parents qu’il renie. Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 36 critiques.

ju dou

Judou est un film chinois réalisé par Zhang Yimousorti en Tout le drame que porte en lui « Ju Dou » est retranscris à l’aide d’un minimum de dialogues, passant exclusivement par le regard des acteurs magnifiques. Si les trames narratives se ressemblent énormément, leurs développements diffèrent sensiblement dans la nuance et la subtilité qui fait ici cruellement défaut.

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses critiques.

Pour son deuxième film après le remarqué Shorgo rougeYmou Zhang nous emmène dans la Chine des années où les clans sou très soucieux de leur pérennité mettent en coupe réglée les relations conjugales. Gong Li y incarne l’oppression de la femme dans la société chinoise du début du 20e siècle, épouse attitrée Le vieil homme va bientôt récolter dok fruit de sa violence, puisque paralysé à la suite d’un grave accident.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses critiques.